5.png

TENDANCES ÉCOFRIENDLY :
LE BIO EN FRANCE

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Bio a su se faire remarquer ces dernières années. Vous avez forcément croisé sa route dans les rayons de votre supermarché. Peut-être avez-vous même adopté ce mode de consommation plus ou moins récemment. Mais que savez-vous vraiment du Bio ?

On vous propose de faire le point car nous aussi on a besoin d'être un peu éclairés sur le sujet et on a pris le temps de s'y intéresser plus profondément.

 

LE BIO EN FRANCE

Nous avons tous notre propre définition et perception du Bio. Qu'en est-il vraiment ?

La première approche du Bio que nous avons généralement et qui s'est introduite dans notre consommation concerne l'alimentation.

Le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation nous apporte une première définition : l'agriculture est un mode de production qui 'exclut l'usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l'emploi d'entrants'. Bon point : en consommant Bio on sait que l'on évite les produits nocifs.

Officiellement, l'agriculture Bio apparaît en France en 1980. Mais d'autres considèrent qu'elle fait son apparition avec le refus de l'intensification agricole et de l'utilisation excessive de pesticides et d'engrais chimique qui a lieu dès le début des années 50.

Les produits issus de l'agriculture biologique sont labellisés AB (Agriculture Biologique) et sont donc facilement identifiables en magasin (à noter que pour obtenir ce label, il faut remplir un cahier des charges très complet). Vous les avez sûrement déjà croisés en rayon et avez peut-être même cédé à la tentation, comme des milliers de consommateurs Français qui désirent manger plus sainement.

La bonne nouvelle c'est que le marché du Bio alimentaire en France ne fait que croître depuis 2015 jusqu'à représenter 11.3 milliards d'euros en France en 2019. Il crée des emplois et contribue à une meilleure qualité de vie pour tous. Qu'on l'ait adopté ou pas, le Bio a déjà séduit beaucoup de foyers.

On sait que la crise sanitaire a changé les modes de consommation, et on a voulu en savoir plus sur le phénomène Bio et son évolution depuis la COVID 19 et plus particulièrement les confinements successifs.

ET DEPUIS LA COVID ?

La crise COVID 19 a bouleversé la consommation des français.
Un changement favorable au Bio comme le démontre une étude très complète menée par Nielsen Scan Track.

 

Magasins de proximité, supermarchés et drive participent à la croissance du Bio.

Plus généralement, c’est l’ensemble de la grande distribution qui joue un rôle dans ce changement de consommation.

En 2020, les ventes de produits Bio ont augmenté de 45% dans les Supermarchés et d’environ 74% dans les Drives et magasins de proximité.

 

A noter que cette croissance d'achat du Bio alimentaire favorise également le développement des ventes des magasins spécialisés, pour notre plus grand plaisir.

Oeufs bio
3.png

Focus sur l'alimentaire :
un retour à l'essentiel

Il semblerait que les produits alimentaires Bios creusent l’écart avec les produits conventionnels en 2020 et l’emportent haut la main quand il s’agit des ‘catégories de base’ : farine, pâtes, œufs, et conserves de légumes labellisés AB ont séduit le cœur des français cette année et les ventes ont littéralement explosé (+242% de vente de Farine bio en 2 semaines, qui dit mieux ?)

 

Les produits Bio rassurent, et c’est ce qui peut expliquer un tel engouement dans cette période de crise sanitaire.

Une des conclusions à laquelle arrive Nielsen après son étude est la suivante : « Pour beaucoup, les pesticides sont synonymes de maladies, un parallèle semble donc s’opérer avec la Covid-19.

En mangeant local et bio, une partie de la population française pense se protéger ».
 

Le prêt-à-porter Bio a lui aussi le vent en poupe

Le label Bio ne concerne pas uniquement l'alimentation. Et les français ont aussi été séduits par une nouvelle tendance : le prêt-à-porter écofriendly et Bio.

 

Le prêt-à-porter Bio en France


D'après une étude menée par Lyst, "la France compte parmi les pays européens qui se préoccupent le plus des questions environnementales et éthiques lorsqu'ils recherchent une pièce de prêt-à-porter. Elle occupe la 4e position derrière le Danemark, l'Allemagne et l'Espagne."

Quand il s'agit de consommer Bio, la France est plutôt bonne élève. 

Le coton Bio en première ligne

Lorsque l'on parle de prêt-à-porter Bio, le coton rencontre un franc succès. Dans le courant de l'année 2019, 1 français sur 5 a acheté un vêtement en coton Bio. C'est un premier pas non négligeable vers une consommation plus responsable de la mode.

Mais le coton, même Bio, est polluant. D'abord parce qu'il vient rarement d'Europe et qu'il fait donc beaucoup de kilomètres pour arriver jusque chez nous, mais aussi parce qu'il nécessite des traitements chimiques. Si vous souhaitez aller vers une mode plus durable et raisonnée, privilégiez des matières naturelles comme le lin ou le chanvre, qui n'ont pas besoin d'être traités et que l'on trouve en France ou dans nos pays voisins. Le coton recyclé fait également partie des alternatives au coton Bio.

Vous l'aurez compris, dans la mode, le Bio s'installe. Mais ce n'est pas forcément la (seule) tendance à privilégier si nous voulons aller vers une mode plus écoresponsable. Pensez aux vêtements de seconde main ou upcyclés, et aux marques qui favorisent des circuits courts et des stocks faibles. Soyez également vigilants sur le processus de fabrication, qui implique parfois l'utilisation de métaux lourds et de produits cancérigènes, et sur la provenance des matières premières. Comme pour l'alimentaire finalement !

 

De notre côté, nous avons eu par exemple un coup de cœur pour Marsou. En bon élève, Marsou propose une collection enfant Made In France à partir de matières nobles, Bio, recyclées ou upcyclées. L'exemple d'une marque de prêt-à-porter écofriendly pour vos  enfants, qui propose des produits confectionnés à à partir de chutes de tissus ou encore des matières premières certifiées OEKO TEX.

Les labels

1 consommateur français sur 3 affirme être plus exigeant sur la transparence des matières. Des labels existent pour vous permettre de vous y retrouver. Si vous souhaitez en apprendre plus, rendez-vous sur notre article dédié.

Vêtements bébé
2.png

Les cosmétiques Bio

Après l'alimentaire et les vêtements, les cosmétiques passent elles-aussi au Bio !

Les alertes sur les perturbateurs endocriniens ont permis d'accélérer le passage au Bio des cosmétiques.

La prise de conscience massive des consommateurs qui en a découlé a contribué au développement de nombreuses marques. Qu'il s'agisse de produits d'hygiène ou de cosmétiques, nous passons tout au crible !

Et c'est pour cette raison qu'en 2020, 1 français sur 2 aurait acheté un produit de beauté Bio*.

Un grand progrès si l'on regarde quelques années en arrière !

L'émergence de jolies marques de produits Bio a également marqué l'année.

 

Toutefois, les certifications Bio étant coûteuses, contraignantes et parfois même controversées dans l'univers des cosmétiques car souvent utilisées pour le Greenwashing de la Grande Distribution, beaucoup de jeunes Start Up privilégient le recours à des produits cosmétiques sains, naturels et/ou  végan, sans nécessairement chercher à arborer un label Bio. De notre côté, on vous a fait découvrir deux coups de cœur de cosmétiques 'green' et 'clean' : Pomponne et Umaï.
 

Pomponne est une marque de maquillage naturel Made In France. Ses rouges à lèvres à la compo green & clean nous on séduit dès la première application ! Bonne nouvelle, la marque a récemment lancé son mascara clean, de quoi commencer une jolie trousse de maquillage écofriendly.

 

On vous a aussi parlé d'Umaï, les cosmétiques solides Bio et vegan qui ont tout bon pour vos cheveux. Les cosmétiques Made In France d'Umaï ont déjà conquis beaucoup de monde, nous y compris.

Si vous ne connaissez pas encore, on vous invite à en découvrir plus.

Ces deux marques écofriendly pleines de belles promesses sont la preuve que les produits Bio et les produits naturels ont tout bon pour le corps et pour l'environnement. Dans votre quête de naturel, ne perdez pas non plus de vue les produits issus d'un circuit court et local.

Et pour vous aider à y voir plus clair entre Bio et naturel, découvrez notre guide des écolabels cosmétiques.

 

 

* résultats d'une étude menée par l'association professionnelle dédiée aux cosmétiques naturels et biologiques Cosmébio.

Sources

  • Ipsos

  • Bioalaune

  • linfodurable

  • Fashionnetwork

  • Nielsen

  • Agencebio

  • Agriculture.gouv.fr

  • Geol

  • Karis formation

  • Alerte environnement

  • Observatoire des aliments

DÉCOUVREZ NOS UNIVERS

Direction eucalyptus
Woman%20in%20a%20Greenhouse_edited.jpg
17847746765302699.jpg

LITTLE BY LITTLE

Être utile au monde
Concevoir et animer le premier réseau français engagé pour l'économie durable
de demain

LE LAB.

Le réseau français éco-responsable
engagé pour une économie durable

LE BLOG

Les Petites Choses
Les gestes pour un quotidien
éco-responsable