François Danel et Cristofer Costes

EARTHWAKE & LA CHRYSALIS : INTERVIEW EXCLUSIVE DE
FRANÇOIS DANEL &

CHRISTOFER COSTES.

27 Mai 2021

L’association ‘Earthwake’ a été créée en 2014 par Samuel Le Bihan, comédien engagé depuis des années pour l’écologie. Son équipe et lui-même ont réagit entre autre au constat suivant : 


8 millions de tonnes de plastiques ménagers continuent de se déverser chaque année dans les océans. 


Face à cette situation alarmante, Earthwake a décidé d’agir en proposant le projet Chrysalis, né de la rencontre entre Samuel Le Bihan et Christofer Costes.


Chez Little BY Little, nous sommes instantanément devenus fans de ce projet à fort impact positif et cela nous tenait à coeur de le valoriser dans les projets coups de coeur du Mag Écofriendly !
Earthwake a aussitôt répondu présent et nous avons eu la chance de pouvoir poser nos questions en exclusivité à François Danel et Christofer Costes.



Une interview inspirante
que l’on est heureux de vous partager.



- Crédit photo : Earthwake -

 
plage-polluée (4).png

'Nous sommes partis du constat qu'en redonnant de la valeur au déchet plastique, on incitait à sa collecte.'

POUVEZ-VOUS NOUS RACONTER L'HISTOIRE D'EARTHWAKE ?

Avec Samuel Le Bihan, nous avons réalisé de nombreuses missions humanitaires dans le cadre de notre engagement pour Action Contre la Faim. Lors de ces voyages, nous avons constaté les ravages de la pollution plastique dans les pays en développement et ses conséquences directes sur la biodiversité et les populations les plus vulnérables. L'urgence de la situation nous a poussé à créer Earthwake en 2014 afin de trouver des solutions concrètes pour faire face à la fin de vie des déchets plastiques. 


Nous sommes partis du constat qu'en redonnant de la valeur au déchet plastique, on incitait à sa collecte.

On s'est alors très vite intéressés à la technique de la pyrolyse, un procédé chimique qui permet de faire revenir le plastique à son état originel : le pétrole. 


Christofer Costes, inventeur autodidacte qui travaillait déjà sur un premier modèle de pyrolyseur, nous a vite rejoint dans cette aventure. Avec lui, nous avons développé un équipement de pyrolyse d'inspiration low-tech, autosuffisant en énergie et mobile qui nous permet d'obtenir un diesel de qualité, directement utilisable dans des moteurs thermiques. 


Crédit Photo : Earthwake

 
Samuel L Bihan et Cristofer Costes

LE PROJET CHRYSALIS : QUELLE EST SA PROMESSE ET QUEL EST SON STADE DE DÉVELOPPEMENT ACTUEL ?

Nous avons développé une première solution pour répondre au défi que représente la pollution plastique sur terre et dans les océans avec la Chrysalis, une machine capable de transformer

les déchets plastiques en carburant.

La Chrysalis est un équipement de pyrolyse qui permet une combustion des plastiques sans oxygène. 


Nous avons conçu un équipement mobile qui peut être installé facilement sur les zones les plus polluées, notamment les pays en développement et les territoires insulaires. 
Aujourd'hui, la dernière version de la Chrysalis peut transformer 160kg de déchets plastiques en 120 litres de carburant.

Elle est entièrement conteneurisée et autonome en énergie.

Nous continuons à travailler à l'amélioration de notre équipement afin d'augmenter sa capacité de traitement quotidienne. 


Pour avoir un impact significatif, nous avons récemment créé Earthwake entreprise, afin d'opérer le développement industriel et commercial de notre solution.


L'association et l'entreprise coexistent et nous permette d'avancer sur notre projet de dépollution pour un impact plus important. 

 

'La mobilisation de l'ensemble de ces compétences et de ces ressources nous ont permis de développer plusieurs modèles de pyrolyseurs pour aboutir à notre démonstrateur actuel, capable de transformer 160 kg de déchets plastiques par jour'

QUI VOUS ACCOMPAGNE DEPUIS LE DÉBUT DE CETTE AVENTURE ET COMMENT AVEZ-VOUS PENSÉ, PUIS RELEVÉ CE DÉFI TECHNOLOGIQUE ?

 

Nous avons constitué une petite équipe soudée et aux compétences multiples autour de ce projet.

Samuel Le Bihan en tant que Président de l'association s'est investi pour faire vivre le projet et lui apporter une visibilité importante. Christofer Costes, sur la composante R&D, est accompagné par sa femme, Véronique Costes qui l'assiste depuis le début de l'aventure. Nous avons également recours à l'expertise de Jérôme Duthoit et de Georges Fritsch dans leurs domaines respectifs que sont l'ingénierie et la communication politique. Des services civiques viennent également compléter l'équipe, et mènent un travail important autour de la communication de l'association. Notre équipe s'est récemment agrandie avec l'arrivée de Stéphane Pad, responsable du développement industriel et Gilles Besson, dessinateur méthode. 


Par ailleurs, nous avons la chance d'être entouré par un réseau d'experts et de partenaires qui renforce notre légitimité dans les secteurs de l'énergie et du recyclage.


•    Dans le secteur du recyclage, nous sommes partenaires de Citéo et du Syctom
•    Dans le secteur de l’énergie, nous sommes soutenus par EDF, SBM Offshore, Vermilion et Antargaz
•    Nous bénéficions du soutien de l’ADEME et du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, qui nous informent des réglementations relatives à la production de carburant.
•    La Région PACA, le Département des Alpes-Maritimes, la communauté de communes Alpes-Azur, la commune de Puget-Théniers nous ont permis de réaliser notre premier projet pilote à Puget-Théniers, où nous alimentons les bennes à ordure ménagères avec le carburant produit par la Chrysalis.


La mobilisation de l'ensemble de ces compétences et de ces ressources nous ont permis de développer plusieurs modèles de pyrolyseurs pour aboutir à notre démonstrateur actuel, capable de transformer 160 kg de déchets plastiques par jour. La Chrysalis est en perpétuelle amélioration. Notre équipe technique travaille sur l’évolution de la capacité de traitement de la machine pour atteindre un objectif de 300 kg de déchets plastiques transformés. 

 

'Il nous paraissait essentiel, avec Samuel Le Bihan, de proposer une technologie de dépollution qui puisse bénéficier aux populations les plus vulnérables.'

QUELLE EST AUJOURD'HUI LA DIMENSION INTERNATIONALE DU PROJET CHRYSALIS ET QUELLES SONT VOS AMBITIONS DANS LE DOMAINE ? 

Nous avons conçu un équipement conteneurisé qui peut être facilement installé sur les zones insulaires et pays en développement, là où les ravages de la pollution plastique sont les plus importants.

Il nous paraissait essentiel, avec Samuel Le Bihan, de proposer une technologie de dépollution qui puisse bénéficier aux populations les plus vulnérables.


L'innovation Chrysalis vise ainsi à répondre au double défi de la pollution plastique et du manque d'accès à l'énergie de ces régions, tout en créant de nouveaux emplois autour de l'exploitation de la Chrysalis et la collecte des plastiques.


La dimension internationale du projet se concrétise aujourd'hui. Nous recevons déjà de nombreuses demandes d'achat de la Chrysalis en provenance du monde entier. Notre équipe technique s'attèle à répondre à ces demandes en assurant le développement industriel et commercial de notre solution.

Deux territoires d'implantation ont déjà été identifiés, en Amérique Latine et en Afrique, pour une installation prévue d'ici la fin de l'année sur deux projets pilotes.

 

'Aujourd'hui, nous nous concentrons essentiellement sur développement de la Chrysalis'

AU-DELÀ DU PROJET CHRYSALIS, QUELLE EST LA MISSION DE EARTHWAKE ? QUELLES SONT VOS ACTIONS AU QUOTIDIEN ? 

Aujourd'hui, nous nous concentrons essentiellement sur développement de la Chrysalis. Il nous a fallu plusieurs années pour finaliser notre technologie, et nous souhaitons pouvoir l'installer rapidement sur de nombreux territoires pour un impact plus important.

 
Notre technologie permet de défendre une vision de l'économie circulaire autour de la valorisation énergétique des déchets plastiques et nous associons notre activité à des actions de sensibilisation pour créer une véritable dynamique vertueuse.


Pour la suite, nous souhaitons développer de nouvelles technologies de dépollution et adapter la Chrysalis à de nouvelles utilisations. 

 

À TITRE PLUS PERSONNEL, QUI SONT FRANÇOIS DANEL ET CHRISTOFER COSTES ? COMMENT VOUS ÊTES-VOUS RENCONTRÉS ?

François : Je viens du monde de l'humanitaire. J'ai été directeur financier de plusieurs structures avant de diriger Action Contre la Faim de 2006 à 2014.


Christofer : Je suis un autodidacte touche à tout. Intéressé par le lowtech, j'ai commencé à construire une pyrolyse artisanale en regardant des tutoriels pour produire du carburant que je souhaitais utiliser dans un groupe électrogène. J'ai présenté mon système lors d'un concours lowtech organisé par le lowtech lab et c'est à cette occasion que j'ai rencontré François et Samuel et que j'ai embarqué dans l'aventure.

 

'Fondateur et Président de l'association Earthwake, Samuel Le Bihan s'investi au quotidien pour concrétiser notre projet de dépollution'

CONCERNANT SAMUEL LE BIHAN, QUEL EST SON RÔLE DANS L'ASSOCIATION ?

Samuel Le Bihan est un comédien engagé depuis plusieurs années dans le monde associatif.

Les voyages humanitaires qu'il a réalisé avec Action Contre la Faim et sa pratique du surf l'ont poussé à se mobiliser sur la thématique environnementale et notamment autour de la lutte contre la pollution plastique.


Fondateur et Président de l'association Earthwake, Samuel Le Bihan s'investi au quotidien pour concrétiser notre projet de dépollution. Par ailleurs, en tant que personnalité bien connue du grand public, il met son image au service des causes qu'il défend, ce qui offre une visibilité importante à notre structure.

 

'Nous sommes fiers de faire partie de cet écosystème de créateurs engagés'

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE CRÉATEURS ET ENTREPRENEURS FRANÇAIS QUI AGIT QUOTIDIENNEMENT POUR UNE ÉCONOMIE PLUS DURABLE ? QUELLES RÉFÉRENCES AVEZ-VOUS DANS LE DOMAINE ?  

Face aux défis sociaux, économiques et environnementaux auxquels nos sociétés font face, on a besoin, plus que jamais, de cette génération d'entrepreneurs qui innovent et participent aux fondements d'une économie plus durable et circulaire.

Ce sont des valeurs que l'on porte chez Earthwake et qui nous sont chères. Nous avons récemment été labélisé par la fondation Solar Impulse comme faisant partie des 1000 solutions technologiques capables de protéger l'environnement de façon financièrement rentable.

Nous sommes fiers de faire partie de cet écosystème de créateurs engagés, aux côtés d'organisations comme le low-tech lab, sans qui nous n'aurions pas rencontré Christofer Costes.

On reste admiratif de leur travail et de leur approche "low-tech qui s'ancre parfaitement dans la philosophie d'Earthwake.

Earthwake 17 Juillet 2020 (123 sur 188).
 
Earthwake

'Dans nos bureaux parisiens, nous faisons en sorte d'adopter des comportements éco-responsables '


VOUS QUI LUTTEZ CONTRE LE PLASTIQUE QUOTIDIENNEMENT, COMMENT AVEZ-VOUS À TITRE PERSONNEL FAIT ÉVOLUER VOS HABITUDES CES DERNIÈRES ANNÉES ? 

François : Dans nos bureaux parisiens, nous faisons en sorte d'adopter des comportements "éco-responsables",

en favorisant le tri par exemple ou en essayant de réduire notre consommation de produits comportant des emballages plastiques. La réduction de la consommation de plastiques reste le comportement à favoriser dans la lutte contre la pollution plastique !


Christofer : J'ai la chance d'habiter à côté de mon atelier dans le Département des Alpes Maritimes, où se trouve un prototype de la Chrysalis.

En plus des plastiques qui nous sont fournis par les centres de tri pour faire fonctionner la machine, j'alimente la Chrysalis avec les plastiques que j'utilise au quotidien.

Le carburant obtenu permet de faire rouler les bennes à ordures ménagères de la commune, tout le monde est gagnant !

- Crédit photo : Earthwake-

 
Earthwake 17 Juillet 2020 (1 sur 188).jp

'Aujourd'hui, notre technologie se différencie des autres systèmes de pyrolyse existants grâce à son aspect mobile, son autosuffisance en énergie et son rendement '


QUELLE EST VOTRE PLUS GRANDE FIERTÉ AUJOURD'HUI, CONCERNANT EARTHWAKE ? 

Nous sommes fiers d'avoir finalisé la dernière version de la Chyrsalis, capable de transformer 160kg de déchets plastiques en 120 litres de carburant.

Le défi était de taille et nous avons travaillé de nombreuses années sur différentes versions de la Chrysalis pour aboutir à ce résultat. Aujourd'hui, notre technologie se différencie des autres systèmes de pyrolyse existants grâce à son aspect mobile, son autosuffisance en énergie et son rendement.


QUELLES SONT LES PERSPECTIVES D'ÉVOLUTION D'EARTHWAKE DANS LES PROCHAINES ANNÉES  ? 

Nous allons bientôt lancer plusieurs projets pilotes sur de nouveaux territoires. Nous avons notamment prévu d’installer une Chrysalis sur les îles de Kerkennah en Tunisie afin de transformer les nasses de pêche en plastique abandonnées en mer

en carburant. Ce carburant sera directement utilisable dans les moteurs de barques des pêcheurs locaux.

C’est un projet qui sera mené en partenariat avec le Fonds Français Mondial pour l’Environnement (FFEM) et l’ONG SMILO. Un deuxième projet d’installation de la Chrysalis est prévu au Guyana, afin de fournir du diesel à un système d’agriculture local.

 

En parallèle, notre équipe technique assure le passage à l’échelle de notre solution en préparant le développement industriel et commercial de la Chrysalis. Nous travaillons sur la certification de notre équipement avant de lancer la fabrication en série de nos machines pour une mise en vente prévue en 2022.

 

Enfin, en tant qu’incubateur d’innovations au service de la planète, nous souhaitons trouver de nouvelles solutions inédites autour du recyclage et de la revalorisation des plastiques. 

- Crédit photo : Earthwake-

 

Nous remercions chaleureusement Earthwake pour leur gentillesse
et François Danel et Christofer Costes pour le temps consacré à nous répondre et pour la qualité de leurs réponses !

 

Nous suivons ce projet avec passion et assiduité et nous vous tiendrons donc informés de son évolution.
 

En attendant, si vous voulez en savoir plus, découvrir le bateau en image ou soutenir l’association, rendez-vous sur leurs média dédiés :

 
 

DÉCOUVREZ NOS UNIVERS

Direction eucalyptus
Woman%20in%20a%20Greenhouse_edited.jpg
17847746765302699.jpg

LITTLE BY LITTLE

Être utile au monde
Concevoir et animer le premier réseau français engagé pour l'économie durable
de demain

LE LAB.

Le réseau français éco-responsable
engagé pour une économie durable

LE BLOG

Les Petites Choses
Les gestes pour un quotidien
éco-responsable